Guide pratique des réparations indispensables en plomberie

Pour certaines réparations, vous pouvez vous passer de l’aide du plombier. Détecter la source d’ une fuite ne vous posera plus de souci après avoir appréhendé les bonnes techniques. L’installation d’ équipements plomberie n’a jamais été aussi simple puisque le blog vient vous secourir.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

Une tuyauterie qui fuit se traduit coutumièrement par une augmentation anormale de la facture d’eau par rapport à votre consommation habituelle. Cela signale la présence d’une fuite via votre système de raccord.

Commencez d’abord par couper le compteur. Ne le rouvrez pas avant au moins douze à 24 heures.

Préparez votre feuille ou prenez un bloc note, équipez-vous d’un crayon ou de quoi écrire car vous allez copier ce qui est affiché sur le compteur ; une fois, juste après l’avoir coupé, et une seconde fois après l’avoir relancé. Notez l’écart puis calculez la différence pour connaître avec exactitude quelle quantité d’eau avez-vous perdu :

  • Arrêtez l’eau du robinet niché en aval du compteur. Patientez au moins 12 à vingt quatre h.
  • Observez ce qu’affiche le compteur et notez-le . Votre consommation d’eau s’affiche en m3. Quant aux autres unités : hl, daL et l , elles sont clairement visibles à droite de la virgule. Ces indications-là vous révèleront tout à propos de la perte d’eau ayant fait explosé la facture à votre insu. Il vous suffira de noter l’écart après l’écoulement d’une durée de douze à 24 heures.
  • Le compteur une fois rouvert consignez une fois de plus sur bloc-papier ce qu’il affiche. Le robinet doit être ouvert en même temps pour laisser circuler l’eau sans oublier de garder un oeil sur le compteur . Le cas où ce dernier tourne révèle une fuite de canalisation . Arrêtez- le une nouvelle fois et notez ce qu’il affiche en final. Prenez votre calculette et tentez de rapprocher les résultats pour déterminer l’écart et connaître le volume d’eau perdu. votre débit réel de fuite de tuyauterie se détermine en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures pendant lesquelles vous avez fermé votre système d’alimentation en eau.
  • Une fois tous les éléments d’informations réunis : présence de fuite de canalisation , débit et volume exact de fuite d’eau… Vous pouvez dès lors inspecter toutes vos installations et robinets à problèmes pour réparer la fuite.

procedure-en-cas-de-fuite-d-eau

 comment procéder en cas de fuite d’eau ?

Un problème de fuite d’eau vous dites ? Il s’agit là forcément d’un tuyau ou d’un raccord en état de défectuosité .

  • Comment obturer une fuite d’eau au niveau d’ un tuyau en cuivre ?

Le ruban adhésif spécial autoamalgamant et le mastic adhésif bi-composant durcisseur sont très efficaces pour colmater une fuite sur un tuyau en Cu.

  • Une fuite à cause d’un raccord défectueux : Comment faire ?

Pour pallier une fuite d’eau à ce niveau il va vous falloir éventuellement changer de joint.

  • Combler un tuyau en cuivre fuyant c’est possible avec du mastic :

Commencez par nettoyer la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un chiffon bien propre pour la sécher . Commencez ensuite par poncer minutieusement le tuyau en cuivre sur une surface à peu près plus élargie que la fuite de façon à pouvoir faciliter l’accroche du produit.

parachevez le polissage en utilisant une laine d’acier fine, un morceau de toile éméri fine ou une brosse métallique Morcelez le mastic par tranches en barre et modelez le produit jusqu’ à obtention d’ une boule de teinte uniforme et gluante . Le mastic une fois préparé, appliquez-le sur la conduite. Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être aplati manuellement sur la zone fuyante déjà nettoyée . Le produit bi-composant doit colmater la conduite sans difficultés. Attribuez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche, durcisse et se fixe.

  • Les bonnes pratiques de colmatage de tuyau en Cu à l’aide d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant

Vous pouvez aussi vous servir d’un ruban adhésif autoamalgamant pour colmater une fuite sur tuyau en cuivre . La première chose à faire consiste à nettoyer et à polir la conduite avant de la sécher. L’application de la bande sur la conduite s’opère en dernière phase

Les bonnes mesures à prendre pour en finir avec les problèmes de fuite au niveau d’un raccord

Pour en finir avec une fuite sur d’une bague en PVC, procédez comme suit :

– Vérifiez d’abord si la bague est défectueuse et remplacez-la.
– Inutile de la remplacer le cas échéant, resserrez-la tout simplement.
– Si la fuite est due à un problème de joint, replacez-le correctement ou remplacez-le si ce n’est plus possible.

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de bouchage choisir pour sa tuyau en cuivre pour résoudre une fuite d’eau

Localiser d’où provient une fuite n’est pas aussi facile qu’il paraît le plus souvent . Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de canalisations, vice de conception , soudage de mauvaise qualité, micro-vibration, effet coup de bélier… autant de facteurs susceptibles de provoquer une fuite au niveau de votre système de tuyauterie. Un problème de fuite mineur à l’instar d’ un simple suintement peut être pallié aisément par l’usage d’un mastic antifuite bi-composant et d’un ruban antifuite . une importante perte d’eau au niveau de votre tuyauterie ne pourra être pallié en revanche qu’au travers l’assemblage d’un nouveau raccord .

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Comprenant deux composants dissociés : durcisseur et adhésif, le mastic antifuite est proposé sous forme de barres ou de tablettes minidoses. Le produit permet un colmatage efficace d’un tuyau en Cu une fois parfaitement malaxé avec les doigts. le mélange homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit et comble la zone fuyante.

  • Ruban autoamalgamant antifuite :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

tuyauterie PVC : 10 bonnes pratiques pour en finir avec un problème de fuite d’eau.

  1. Stoppez le compteur

Vérifiez en premier lieu qu’aucune eau ne traverse en amont de la partie endommagée du tuyau . Arrêtez le compteur !

  1. Tracez les extrémités de la partie défectueuse du tuyau PVC et découpez-les pour pouvoir la retirer

Muni de votre feutre , commencez par démarquer , de part et d’autre, les zones à couper de la partie abimée de votre tuyau en PVC.

  1. Pensez à ébavurer les parties résiduaires :

Privilégiez le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif à l’ébavureur conventionnel !

  1. Maintenant vous devez nettoyer les zones de contact :

Prenez une feuille essuie-tout bien propre ensuite, trempez-la dans de l’alcool pour dégraisser les manchons ; faites pareil pour toutes les extrémités de la conduite sur 3 à 5 centimètres.

  1. Le déglaçage des surfaces de contact est fondamental ça se passe maintenant !

L’étape est incontournable pour garantir une bonne adhérence à la colle antifuite .

  1. regroupez tous les fragments de tuyau à remplacer en vue de les calibrer

Avant d’ôter la partie altérée dimensionnez- la d’abord . Retirez donc un cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le nouveau tuyau a été bien jaugé : maintenant il vous faudra le sectionner :

Introduisez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Tracez la longueur des zones de coupe . Découpez le tube de remplacement et ébavurez- en l’extrémité .

  1. Préparez-en l’assemblage :

Votre canalisation est enfin prête à recevoir le tronçon de tuyau de rechange ! Pensez tout d’abord à écarter légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à dénouer les colliers qui assurent la fixation de la partie la plus courte. Ceci, de telle sorte qu’ elle soit enlevée du mur ou bien posée par terre.

  1. Pensez également à encoller les zones de contact :

Procédez de deux façons :

– encoller sur les surfaces dégelées dans les manchons.
– Encoller les surfaces de contacts au bout du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Manchons et tubes doivent être joints :

Les manchons une fois intégrés aux extrémités de votre nouveau tuyau , saisissez-le à son tour pour l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

Remplacer une chasse d’eau sans l’intervention d’un plombier

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre vieille chasse d’eau . Vérifiez donc au niveau du robinet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien coupé. Il se loge à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. La première étape du démontage d’une chasse d’eau commence toujours par le détachage du couvercle :

Désinstaller une chasse d’eau tirette est un jeu d’enfant ! Dévissez-la tout simplement !. La désinstallation d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en défaisant le fil assurant sa liaison.

  1. Vous pouvez enfin dire adieu à votre bonne vieille chasse d’eau car il est temps de vous en débarrasser une bonne fois pour toutes

A l’aide d’ une clé plate ou clé à molette, commencez par dévissez l’écrou liant le robinet d’arrivé au système de remplissage. Dévissez l’écrou en plastique qui en assure la fixation pour pouvoir ôter le robinet flotteur du réservoir. Le corps du mécanisme de l’ ancienne chasse d’eau doit être aussi enlevé du réservoir. Faites-le en effectuant une rotation d’1/4 de tour à l’inverse du sens d’une montre.

  1. Pour réussir le montage de votre nouvelle chasse d’eau, commencez par enlever le joint du réservoir des toilettes :

Commencez par dévisser les écrous qui enferment le réservoir des toilettes sur la cuvette. Retirez les vis par le haut ensuite.Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le . Enlevez le soin d’étanchéité usagé ; dévissez le mécanisme de fixation du réservoir en vous servant d’ une clé spéciale.

  1. Un montage réussi d’une nouvelle chasse d’eau passe aussi par la restitution du réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être astiquée en premier. Remontez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais, avec une clé spéciale. Passez tout de suite à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela fait , la rondelle conique doit être introduite au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. Le robinet et le flotteur doivent être restaurés avant de terminer le montage d’une nouvelle chasse d’eau :

Préparez un joint à faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Insérez par la suite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela fait , consolidez l’écrou de fixation du flotteur puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous équipant de la bonne clé , vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet à la fois. .

  1. Montez la chasse d’eau neuve :

Après avoir réussi à faire correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse en fonction de la taille du réservoir, vous devez également monter le mécanisme sur sa base ; tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Nettoyage chauffe-eau : cinq conseils utiles pour un détartrage à succès

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : éteignez puis mettez hors tension le chauffe-eau

Pour sécuriser votre opération de détartrage de chauffe-eau , la première chose à faire consiste à éteindre son dinsjoncteur. Retirez le fusible une fois cela terminé.

  1. Le chauffe-eau électrique une fois désactivé et mis hors tension ; il est prêt à être vidangé

Faire une vidange est nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau thermoplongée en astiquant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le nettoyage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. La vidange est terminée ? Bravo ! maintenant il vous faudra ôter la résistance de votre chauffe-eau

Vous avez réussi à vidanger votre chauffe-eau électrique ? Félicitations ! Maintenant place au démontage de la résistance. Elle est logée juste en dessous du capot de protection. Dévissez le en premier pour démonter facilement la résistance de votre dispositif de chauffage.

  1. Lavez- la !

Nettoyez la résistance de votre chauffe-eau avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Avant de rétablir votre chauffe-eau électrique , il vous faudra rétablir la platine

Le remontage de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant replacement de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du dispositif de chauffage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *